Meilleur SSD NVMe

Dernière mise à jour le par Nicholas Frost

Préparez-vous à un déluge d’acronymes, ce qui est inévitable lorsqu’on parle de SSD ou de Solid State Drives. Cela peut être accablant, mais nous avons fait tout le travail nécessaire pour vous fournir des informations sur le SSD NVMe qui gagne du terrain par rapport au SSD SATA plus courant. Mais d’abord, commençons par les bases.

Le disque dur ou Hard Disk Drive

Le SSD est le successeur du disque dur ou Hard Disk Drive en tant que dispositif de stockage secondaire d’un ordinateur. Permettez-moi d’abord d’expliquer l’importance des disques durs dans un système informatique personnel moderne.

Les disques durs sont des lecteurs électromécaniques qui stockent leurs données sur des plateaux ou des disques à revêtement magnétique qui tournent à grande vitesse. Un bras d’actionnement mécanique déplace une tête de lecture/écriture à l’endroit exact du disque où elle peut lire et écrire des données. On pourrait comparer ce système à un vieux tourne-disque où différentes chansons sont intégrées dans un disque vinyle en rotation sur des pistes qui sont lues par une aiguille.

Beaucoup de gens utilisent encore les disques durs comme dispositif de stockage secondaire non volatil dans de nombreux ordinateurs personnels. Ils sont beaucoup moins chers que les SDD et ont des capacités de stockage plus importantes. Les SSD et les disques durs sont appelés dispositifs de stockage non volatils parce qu’ils peuvent stocker des informations même sans électricité.

Cela contraste avec la RAM ou mémoire vive, qui est le type de mémoire volatile et le stockage primaire de données d’un ordinateur, également appelée mémoire système. La RAM perd ou “oublie” toutes les données stockées à l’intérieur lorsqu’on éteint l’ordinateur. La mémoire RAM, en tant que dispositif de stockage primaire, est cependant le moyen le plus rapide avec lequel l’unité centrale ou l’unité centrale de traitement peut travailler avec les données. Considérez l’unité centrale comme le cerveau d’un ordinateur. En gros, c’est le disque dur qui sert de support de stockage secondaire pour préserver les informations pendant que l’ordinateur est “en sommeil” et pour transférer les données dans la mémoire vive du stockage primaire chaque fois que l’unité centrale a besoin de les traiter.

Par exemple, si vous voulez jouer à un jeu, vous devez d’abord installer toutes les données du jeu sur le disque dur avant de pouvoir l’exécuter. De cette façon, les données de jeu sont préservées chaque fois que vous éteignez votre ordinateur. Une fois que vous avez installé le jeu sur le disque dur, vous pouvez commencer à y jouer.

Mais d’abord, le CPU, comme l’indique la programmation du jeu , doit aller chercher les données sur le disque dur et les transférer dans la mémoire vive du système chaque fois que vous lancez le jeu . Une fois dans la RAM, le CPU peut opérer sa magie sur ces données pour que vous puissiez commencer à jouer.

“Pourquoi devrais-je m’intéresser à tout cela ?”, me demanderez-vous. Eh bien, dans ce genre de situation, vous pouvez imaginer la lenteur, en termes de vitesse de calcul, de tout le processus alors que ces données ne sont pas encore chargées dans la RAM. Avec les données dans la RAM, il n’y a pas de problème. L’unité centrale peut s’en occuper directement de la manière la plus rapide possible, et tout se déroulera sans problème.

Toutes ces données récupérées sur le disque dur, obsolète et encombrant, auront cependant un effet négatif sur les performances, en particulier sur les jeux comme dans cet exemple. Cela devient plus évident dans les derniers jeux AAA, qui sont énormes et nécessitent beaucoup de jonglage de données.

SSD contre disques durs

C’est là que la valeur réelle d’un SSD peut être mieux appréciée. Vous voyez, contrairement à un disque dur, un SSD n’a pas de pièces mécaniques mobiles qui peuvent ralentir le processus de transfert de données. C’est pourquoi on l’appelle un disque dur à semi-conducteurs. Il utilise des blocs de mémoire flash NAND non-volatile similaires à ceux utilisés dans les cartes flash plus petites. Un SSD est comme une carte flash géante.

La structure de la mémoire flash NAND est similaire à tout autre type de mémoire comme la RAM. Le contrôleur de mémoire flash peut indiquer à l’ordinateur la position exacte des données nécessaires instantanément sur un seul octet. Contrairement à un disque dur où une tête de lecture-écriture devrait physiquement voyager et chercher l’emplacement exact des données sur les disques magnétiques, les SDD ne transpirent même pas. L’avantage de vitesse qu’ils offrent par rapport aux disques durs est énorme, jusqu’à 10 à 20 fois plus rapide avec les SSD SATA, et potentiellement 30 à 50 fois plus rapide avec les SSD NVMe. En fonction de la vitesse du disque dur, bien sûr.

Dans l’exemple donné ci-dessus, un SSD peut réduire le temps de chargement d’un jeu au départ, avant même que vous puissiez accéder à son menu principal. Ce qui aurait normalement pris quelques minutes pour un grand jeu avec un disque dur, ne prend plus que quelques secondes avec un SSD. C’est formidable, car personne ne veut regarder un écran de chargement et ne rien faire en attendant que le menu principal apparaisse.

L’attente est également considérablement réduite par un SSD lorsqu’un jeu tente de charger une sauvegarde de données ou un nouveau niveau. Il réduit aussi considérablement les moments où un jeu bégaie ou prend du retard parce qu’il essayait de récupérer des données supplémentaires sur un disque dur alors que vous êtes en plein milieu du jeu.

Imaginez-vous plongé dans un jeu ouvert comme Red Dead Redemption II. En marchant et en admirant l’environnement, vous trouvez soudain le jeu bégayant en entrant dans une nouvelle zone. Le suspect habituel est le disque dur, car le jeu essayait d’en récupérer de nouvelles données de texture. Ce genre de hoquet est à peine perceptible maintenant avec SSD et se traduit par un jeu en mouvement plus fluide .

Il existe deux types de SSD largement utilisés. Il s’agit du SSD SATA et du SSD NVMe .

SSD SATA

SATA ou Serial Advanced Technology Attachment est une interface utilisée par les disques durs pour se connecter à l’ordinateur. Lorsque les SSD sont apparus pour la première fois, cette interface semblait être l’option logique pour un SSD de remplacer un disque dur. C’est pourquoi ils sont si courants car ils sont compatibles avec les anciennes cartes mères qui ont cette interface de disque dur . Cette interface limite toutefois le transfert de données à environ 600 Mo/s. Malgré cela, un SSD SATA est toujours beaucoup plus rapide que le disque dur le plus rapide.

Les SSD NVMe sont les plus rapides

Le SSD NVMe, en revanche, est basé sur les nouveaux protocoles NVMe ou Non-Volatile Memory Express. Comme mentionné précédemment, la mémoire Nov-Volatile ne s’efface pas dans les blocs de mémoire flash NAND. L’”Express” est pour signaler qu’il utilise le bus PCIe.

Alors que les SSD SATA étaient bloqués à 600 Mo/s par les anciens contrôleurs SATA destinés aux disques durs électromécaniques, le NVMe est un contrôleur conçu explicitement pour que les SDD tirent pleinement parti de leur potentiel. On pourrait dire que c’est le SSD qui a été libéré.

Mais comme il s’agit d’une technologie plus récente, elle n’est disponible que sur les dernières cartes mères à facteur de forme M.2. Mais c’est la voie à suivre si vous avez l’intention d’acheter ou de construire un nouveau PC. Les SSD NVMe s’interfacent avec le bus PCIe ou Peripheral Component Interconnect Express, qui prend en charge la plupart des problèmes d’encombrement des SSD à interface SATA lorsqu’ils doivent passer par le contrôleur SATA. Le PCIe emprunte une voie plus directe pour communiquer avec l’unité centrale.

Je sais que cela peut être très déroutant, mais ce qu’il faut retenir, c’est que les SSD NVMe peuvent potentiellement gérer des vitesses de données en lecture-écriture inférieures à 5 Go/s, soit 5 à 7 fois plus vite que le SSD SATA moyen. Ils sont supérieurs aux SSD SATA en termes de performances et sont considérés comme les SSD les plus rapides actuellement.

Le SSD SATA est plus lent, mais vous pouvez le brancher sur votre carte mère directement par l’ancienne interface SATA, et il fonctionnera parfaitement. Le problème avec les SSD NVMe est qu’ils sont plus chers et qu’ils nécessitent le nouveau facteur de forme de la carte mère. Cela signifie que le NVMe ne peut pas fonctionner sur votre carte mère actuelle, à moins qu’il ne s’agisse d’un nouveau type M.2.

Un autre inconvénient est sa capacité de stockage limitée. Parfois, même 2 téraoctets ne suffisent pas, et vous allez manquer d’espace et avoir besoin de 2 sockets M.2. Cela signifie qu’il faut investir dans un autre SSD et une carte mère plus coûteuse. Si le stockage en masse des données n’est pas votre truc, alors une seule prise M.2 devrait suffire à vos besoins.

PCIe Gen 4

Un autre développement passionnant dans le domaine du NVMe est la transition notable qui se produit entre le PCIe Gen 3 et le bus PCIe Gen 4. Il semble que ce soit un autre changement de garde presque aussi profond que ce qui arrive aux SSD NVMe qui prennent lentement le relais des SSD SATA. Le saut de performance est tout aussi extraordinaire.

Même avec l’augmentation de vitesse apportée par le NVMe sur les SSD SATA engorgés, les SSD du NVMe se sont également retrouvés à la limite des 3900 Mo/s du bus PCIe Gen 3. Il semble que les fabricants aient commencé à prendre le train en marche du Gen 4, qui dépasse cette limite. Les SSD NVMe Gen 4 sont aujourd’hui disponibles sur le marché à des vitesses d’échange de données pouvant atteindre 5 000 Mo/s. C’est une augmentation substantielle de 20% par rapport à la génération précédente.

C’est une chose à laquelle vous, en tant qu’acheteur, devriez également penser, surtout lorsque ces nouveaux disques Gen 4 sont encore moins chers que certains disques Gen 3 haut de gamme. De plus, il y a des rumeurs selon lesquelles même le Gen 5 va bientôt sortir. Qui sait quel saut de performance cela entraînerait. Nous attendons certainement ce développement avec impatience.

Dois-je acheter un SSD NVMe ?

Pour la plupart des utilisateurs d’ordinateurs moyens, la seule chose qui les retient est le prix, mais une fois que la technologie sera moins chère, plus les SSD se rapprocheront du grand public. Et les prix ne cessent de baisser, de sorte qu’il est de plus en plus à la portée d’un nombre croissant de personnes.

Si vous êtes à la recherche du meilleur NVMe, la décision de passer d’un disque dur à un autre dépendra en grande partie du type d’applications que vous exécutez sur votre ordinateur, notamment en ce qui concerne la taille des données que vous essayez de déplacer.

Si c’est une plate-forme de jeu, alors c’est une évidence. Le NVMe est la solution de stockage de données secondaires sans compromis pour vous. Son but premier est de vous débarrasser de tous les problèmes de performance pendant que vous jouez et de réduire considérablement les délais de chargement des écrans. Si vous recherchez la meilleure expérience de jeu possible, vous devez vous débarrasser de ce disque dur. Si vous ne voulez que le meilleur, alors même un SSD SATA ne vous satisfera pas. Avec la taille toujours croissante des jeux, vous voudriez avoir l’avantage qu’un SSD NVMe vous donnerait.

Il se peut que vous éditiez d’énormes fichiers vidéo. Vous aurez besoin de la vitesse de transfert de données d’un SSD pour traiter votre charge de travail plus rapidement et plus efficacement et améliorer votre productivité. Ou bien vous gérez une base de données étendue. Ou peut-être êtes-vous un ingénieur ou un architecte travaillant sur des projets de CAO. Lorsqu’une application vous oblige à transférer rapidement de grandes quantités de données entre votre stockage secondaire et votre stockage primaire, votre meilleur choix serait un SSD NVMe.

Si vous voulez le SSD le plus rapide, pourquoi vous contenter d’un SSD NVMe ? C’est un must.

Qu’est-ce que le M.2 ?

M.2 (prononcé M point 2) est le nouveau facteur de forme standard que les fabricants veulent généraliser avec leurs nouveaux produits. Un facteur de forme est une norme de formes et de dimensions du matériel informatique qui régit la manière dont les fabricants concevraient leurs produits pour qu’ils correspondent à ces mesures. Il est important pour les SSD de NVMe car ils ne peuvent être installés sur des cartes mères qu’avec ce facteur de forme M.2. Il est doté d’un nouvel emplacement PCIe qui est précisément codé pour n’accepter que les disques SSD NVMe. Il existe parfois deux de ces emplacements pour répondre aux besoins de ceux qui souhaitent un SSD NVMe supplémentaire pour une capacité de stockage encore plus importante.

Sachez cependant que ces nouvelles cartes mères prennent toujours en charge le SATA, alors assurez-vous d’acheter un PCIe M.2 NVMe SSD et non un simple SSD M.2 SATA (qui n’aura aucun avantage sur un ancien SATA SSD de carte mère). Ce sera un gaspillage d’une carte mère avancée et de votre argent.

Quelles autres choses devrais-je savoir sur les SSD NVMe ?

Avant d’en acheter un, vous devrez examiner les différents modèles disponibles et les caractéristiques et spécifications qu’ils offrent, afin de pouvoir les comparer entre eux. Pour faire un choix intelligent, vous devez savoir à quoi vous attendre lorsque vous évaluez les caractéristiques techniques. En fonction de votre budget, vous pouvez ensuite choisir celui qui vous offre le meilleur rapport qualité-prix.

  • Capacité

Pour des raisons pratiques, il est difficile de nos jours de recommander moins de 500 Go. Lorsque vous regardez l’espace que vous utilisez sur votre ancien disque dur, il y a de fortes chances que ce soit la quantité de mémoire de stockage secondaire dont vous aurez besoin. N’oubliez pas que d’autres fichiers et applications essentiels, comme le système d’exploitation, occuperaient également un espace précieux dans ce SSD. Plus vous pouvez vous permettre d’augmenter la capacité, mieux c’est.

  • Vitesse de lecture-écriture séquentielle

C’est la vitesse à laquelle il peut lire et écrire de gros fichiers étape par étape du début à la fin. Elle est plus adaptée aux transferts de données en masse de gros fichiers contigus et constitue un bon indicateur pour déterminer les performances.

  • Vitesse de lecture-écriture aléatoire

C’est un meilleur indicateur qui montre les performances en lecture-écriture car il est plus fréquent en utilisation réelle. Il mesure la vitesse à laquelle un contrôleur SSD peut lire et écrire un grand nombre de petits fichiers dispersés de manière plus aléatoire dans la mémoire du SSD. Et il devient encore plus significatif pour les applications massives qui contiennent des dizaines de milliers de fichiers dans leurs dossiers d’installation. Si un fabricant ne présente pas ces caractéristiques, alors ne vous préoccupez pas de son produit. C’est quelque chose de vital que vous devez confirmer avant d’acheter.

  • IOPS

C’est une autre mesure de la vitesse, cette fois du nombre d’opérations IOPS ou d’entrée/sortie par seconde qu’il peut effectuer. Rappelez-vous simplement que cela mesure le nombre d’opérations qu’il peut exécuter par seconde, et non la taille des données qu’il peut déplacer par seconde. Beaucoup de gens se trompent.

  • Durabilité

C’est une bonne idée de savoir s’ils ont un système de gestion thermique efficace et performant pour préserver l’intégrité des données et aider à prolonger la durée de vie de la mémoire flash. Il est généralement intégré au matériel SSD, ce qui serait plus rapide. Une autre solution intéressante serait un dissipateur thermique qui peut aider à disperser la chaleur pour maintenir la température des SSD à des niveaux gérables.

TBW ou Téraoctets écrits devient de plus en plus courant comme critère d’endurance. Il mesure la quantité de téraoctets qu’un SSD peut écrire avant de s’éteindre.

Vous pouvez aussi essayer de déterminer son MTBF ou temps moyen entre pannes, exprimé en heures. Cela donne une bonne idée de leur fiabilité et de leur durabilité. Assurez-vous que le fabricant est suffisamment sûr de lui pour accorder à son produit une garantie de 5 ans.

  • Mesures de sécurité

Le cryptage matériel intégré des données doit être inclus pour protéger vos précieuses données contre tout accès illégal par des pirates et des voleurs.

  • Logiciel de maintenance

Un logiciel utilitaire bien conçu vous aidera à garder un œil sur l’état et les performances de votre SSD et serait une fonctionnalité intéressante à avoir.

Maintenant que vous avez une meilleure idée de ce que sont ces fantastiques SSD, nous aimerions vous présenter notre liste de ce que nous pensons être les meilleurs SDD NVMe de 2019.

Les meilleurs SDD NVMe de 2019

Samsung SSD 970 EVO Plus

  • Prix : 199,99 $
  • Capacité : 1 To
  • Lecture/écriture d’E/S aléatoires : 400/400 K IOPS
  • Lecture/écriture séquentielle : 3 500/3 300 Mo/s
  • TBW : 600

Celui-ci est difficile à battre et est plus rapide que le 970 EVO. Samsung a veillé à ce que la 970 EVO Plus soit construite pour durer jusqu’à 5 ans avec une puissance de 600 TBW. Cela se traduit par une utilisation quotidienne moyenne de plus de 300 Go, ce qui est insensé. C’est bien supérieur à la charge de travail typique d’un utilisateur, même lourd.

Les performances en lecture/écriture deviennent encore plus évidentes avec la capacité de 1 To. Il dispose de la fonction Dynamic Thermal Plus combinée à un diffuseur de chaleur en cuivre à l’arrière pour aider à garder les choses au frais. Pour vous permettre de surveiller et même d’augmenter les performances, il est livré avec le micrologiciel Samsung Magician qui indique également la consommation d’énergie en temps réel.

En plus de 1 To, vous pouvez opter pour une consommation inférieure à 500 To ou aller jusqu’à 2 To. Les performances et l’endurance extrêmes, la capacité de 1 To, associées à un prix très raisonnable, font de ce produit l’une des recommandations d’achat les plus intéressantes de cette liste.

Corsair Force MP600 PCIe Gen 4

  • Prix : 149,99 $
  • Capacité : 500 Go
  • Lecture/écriture d’E/S aléatoires : 600/600 K IOPS
  • Lecture/écriture séquentielle : 4 950/4 250 Mo/s
  • TBW :

Il est équipé d’un dissipateur thermique très puissant, et il va devoir faire face à de lourdes charges de travail constantes en raison de ses performances élevées en lecture/écriture qui sont encore meilleures que celles de la 970 EVO Plus. Ce qui est intéressant, c’est qu’il possède des composants similaires à ceux des autres SSD PCIe Gen 4, mais qu’il a quand même réussi à réduire son prix d’un tiers de ce que l’on peut voir sur les autres SSD de sa catégorie.

Avec le Gen 4 PCIe x4, il dépasse les limites de 3 900 Mo/s du Gen 3, même avec les SSD NVMe. Corsair parvient à pousser ce démon de la vitesse à des vitesses de transfert de données allant jusqu’à 5 000 Mo/s sans surcharger l’interface. Il existe cependant un compromis avec une capacité plus petite de 500 Go, mais nous sommes sûrs que la plupart d’entre vous peuvent s’en accommoder.

Les joueurs devraient saliver à l’idée d’utiliser cette solution. Et à ce prix, il va être très difficile à battre.

WD Black SN750

  • Prix : 207,99 $
  • Capacité : 1 TB
  • Lecture/écriture aléatoire : 515/560 KB/s
  • Lecture/écriture séquentielle : 3 470/3000 Mo/s
  • TBW : 600

La fabrication de disques durs de qualité est la spécialité de Western Digital, et il n’est donc pas surprenant qu’ils poursuivent cette tradition avec leurs SSD. L’entreprise a fait preuve d’un talent pour produire des options de stockage de données qui ont séduit les consommateurs. Aujourd’hui, elle a mis au point le WD Black SN750, un disque dur ultra-rapide.

En bonus pour les joueurs, ils ont inclus le logiciel utilitaire SSD Dashboard qui permet de définir un mode de jeu pour mettre ce SSD M.2 NVMe sur turbo drive. La société affirme qu’un dissipateur thermique optionnel est efficace pour garder les temps de jeu gérables.

Crucial P1 1TB

  • Prix : 95,99 $
  • Capacité : 1 TB
  • Lecture/écriture aléatoire : 170/240 K/s
  • Lecture/écriture séquentielle : 2 000/1 700 Mo/s
  • IOPS :

La première chose qui vous frappe est le prix. Avec un prix inférieur à 100 dollars, il défie même ses homologues SATA SSD les plus faibles. Mais par rapport aux performances des autres SSD NVMe, c’est un peu un avorton. En tant que NVMe bas de gamme, la mémoire flash n’est pas aussi cohérente que celle des plus chers de cette liste. Il est clair qu’ils ont sacrifié la performance au profit de la valeur, mais tout le reste devrait satisfaire beaucoup d’acheteurs. Vous obtiendrez toujours les améliorations marquées par rapport aux SDD SATA.

Crucial est connu pour sa qualité de fabrication supérieure, cependant, et c’est toujours évident dans celui-ci, donc vous pouvez être assuré qu’il supportera les abus. Le principal avantage de ce produit est son prix et ses performances NVMe. Les joueurs, en particulier, trouveront qu’il s’agit d’une alternative efficace aux SSD SATA dans leurs plates-formes et qu’ils obtiendront toujours ce gros boost de NVMe dans leurs jeux.

Il est fortement recommandé aux constructeurs de budget et au point d’entrée du prix, et à tout acheteur d’ailleurs. Le nom Crucial et l’assurance qualité qui l’accompagne, ainsi que la capacité de 1 To, le rendent difficile à ignorer.

Intel 660p

  • Prix : 219,98 $
  • Capacité : 2 To
  • Lecture/écriture aléatoire :
  • Lecture/écriture séquentielle : 1 800/1 800 Mo/s
  • IOPS : 220/220 K
  • TBW : 400 TB

Voici une autre offre révélatrice cette fois-ci de la part d’Intel. Il s’agit également d’un produit de niveau inférieur dans la catégorie NVMe, mais sa capacité de 2 To en fait le plus abordable de tous les SSD (y compris les SSD SATA) que nous avons rencontrés. Cela et la performance NVMe bas de gamme à ce prix font que même certains SSD SATA sont honteux de leur prix abordable.

Il n’a pas la plus grande endurance à 400 TBW, mais ce chiffre reste ridicule quand on parle de sa capacité de charge pour les cinq prochaines années. C’est une grande valeur qui nous vaut une très haute recommandation pour tous ceux d’entre vous qui recherchent non seulement un SSD NVMe, mais aussi un SSD de 2 TBW de grande capacité.

Adata XPG SX8200 Pro

  • Prix : 147,99 $
  • Capacité : 1 To
  • Lecture-écriture aléatoire : 390/480 KB/s
  • Lecture/écriture séquentielle : 3 500/3 000 Mo/s
  • TBW : 600

C’est une bonne affaire de la part d’Adata pour un SDD NVMe, mais ce n’est pas une mince affaire et c’est une amélioration par rapport à leurs versions précédentes. La seule mise en garde est qu’il n’est pas aussi connu que d’autres fabricants qui ont fait leurs preuves, mais les spécifications de celui-ci atteignent un prix que certains peuvent égaler. Il est évalué à 600 TBW, ce qui devrait vous donner une certaine tranquillité d’esprit en ce qui concerne son endurance.

Il dispose également d’un logiciel utilitaire qui vous permet d’accélérer encore plus les performances. Dans l’ensemble, c’est une offre tentante en raison de son prix.

Sabrent Rocket

  • Prix : 199,98
  • Capacité : 1 TB
  • Lecture-écriture aléatoire :
  • Lecture-écriture séquentielle : 5 000/4 400 Mo/s

C’est un autre SSD Gen 4 PCIe x4 high spec avec un nom approprié qui brise le goulot d’étranglement de 3 900 Mo/s du Gen 3. Appelé “fusée”, il permet de zoomer jusqu’à 5 000 Mo/s en lecture et 4 400 Mo/s en écriture. En raison de sa vitesse fulgurante, elle peut devenir brûlante, ce qui nécessite le dissipateur de chaleur inclus pour dissiper la chaleur et éviter l’étranglement thermique. Il est rétrocompatible et peut utiliser des cartes mères Gen 3 mais plafonné par l’ancienne PCIe à une vitesse respectable de 3 400/s en lecture et 3 000/s en écriture.

Il possède des caractéristiques telles qu’un nivellement avancé de l’usure, qui égalise l’usure pour garantir une utilisation plus prolongée. Avec des spécifications similaires à celles du Corsair Force MP600, c’est une autre excellente alternative aux performances du Gen 4.

Gigabyte Aorus Gen 4

  • Prix : $151.99
  • Capacité : 500 GB
  • Lecture/écriture aléatoire :
  • Lecture/écriture séquentielle : 5 000/2500 Mo/s

C’est un autre SSD NVMe PCIe Gen 4 qui a réussi à passer sous la barre des 160 $. Le compromis est qu’il a une capacité plus petite de 500 Go, mais avec des économies considérables grâce aux performances du Gen 4. Bien sûr, il faut se procurer une carte mère Gen 4 pour profiter de l’augmentation considérable des vitesses de transfert de données. Mais si vous achetez un NVMe, vous achetez probablement une nouvelle carte mère de toute façon, donc tout va bien. Elle utilise la mémoire flash NAND 3D de Toshibas, ce qui est un plus.

Un diffuseur de chaleur en cuivre unique en son genre enveloppe les Aorus, qui sont jusqu’à 69% plus efficaces que leurs homologues en aluminium. Les dissipateurs de chaleur sont une caractéristique commune aux Gen 4 pour empêcher la chaleur de se dérégler et pour démarrer l’étranglement thermique, bien que cela ne devrait pas être un problème avec ce modèle. Nous n’avons donc absolument aucun doute quant à l’approbation de ce modèle. Cela met la technologie Gen 4 de PCIe à la portée des utilisateurs soucieux de leur budget.

Réflexions finales

Les meilleures performances de la liste sont celles des fabricants qui ont choisi de se libérer des entraves du bus PCIe Gen 3 et ont adopté le nouveau Gen 4, donnant un coup de pouce substantiel aux performances de lecture/écriture des données de leur SSD NVMe.

Ces SSD Gen 4 ont tendance à chauffer, mais heureusement, les dissipateurs de chaleur sont livrés en standard avec eux. Ils se situent au sommet de la gamme de prix, mais nous pensons qu’ils valent le prix pour le niveau de performance supérieur qu’ils apportent. L’inconvénient est que vous aurez également besoin d’une carte mère équipée d’un Gen 4.

Tous les SSD ne sont pas créés égaux, donc selon le montant que vous êtes prêt à dépenser, nous pensons avoir trouvé de bons choix qui conviendraient à tous les budgets tout en offrant les performances supérieures des SSD NVMe.

Et comme les prix continuent de baisser de manière si alléchante pour se rapprocher de la gamme des SSD SATA, les SSD NVMe sont de plus en plus courants comme leurs prédécesseurs plus lents. Nous avons également remarqué que la capacité de 1 To devient de plus en plus abordable.

Il y a seulement un an, les gens les considéraient comme une option plus extrême, mais ils ont commencé à réaliser que les SSD NVMe sont effectivement une solution de stockage de données viable aujourd’hui.

0 Shares:
You May Also Like
Read More

Meilleurs jeux Mac

Si vous êtes un joueur sur Mac, il y a de fortes chances que vos amis joueurs sur…
Read More

Les meilleurs claviers de jeu

Les unités qui sont les meilleurs claviers de jeu peuvent être différentes selon la personne à qui vous…
Read More

Les meilleurs écouteurs de jeux

Le meilleur aspect des jeux de haut niveau est l’expérience immersive que vous procure l’extraordinaire ingénierie du son.…