Les meilleurs processeurs de jeux

Dernière mise à jour le par Nicholas Frost

Lorsqu’il s’agit de créer un PC de jeu, il faut penser à plusieurs choses essentielles. Il y a votre unité de traitement graphique ou GPU pour pouvoir afficher vos jeux avec une excellente qualité et des taux d’images rapides. Et puis, bien sûr, la mémoire vive ou RAM pour que les données essentielles de vos jeux puissent se charger plus rapidement et donc s’exécuter plus facilement. Le stockage est bien sûr essentiel, car à quoi sert un PC de jeu puissant si vous pouvez à peine installer les jeux auxquels vous souhaitez jouer ? Plus la capacité est élevée et plus la technologie est moderne, mieux c’est. Toute cette technologie à l’intérieur de votre plateforme provoquera beaucoup de chaleur, et vous avez donc besoin d’un système de refroidissement : des ventilateurs puissants, ou si vous voulez garder les choses au frais, un système de refroidissement par liquide.

Une fois que c’est fait, il est temps de passer aux périphériques. Un clavier de jeu fiable pour toutes les innombrables frappes que vous ferez inévitablement pour votre jeu, couplé à une souris de pointe avec plusieurs boutons et paramètres DPI . Si vous préférez une manette de jeu ou si vous voulez mélanger les choses en fonction du jeu, il vous en faut une aussi. Mais à quoi bon jouer à un jeu si vous ne pouvez pas avoir une excellente expérience d’immersion via un système de sonorisation ? Des haut-parleurs de son surround, ou le dernier casque de jeu devraient faire l’affaire.

Vous êtes prêt. C’est quoi, la carte mère ? Eh bien, une carte mère est assez standard, non ? Les cartes mères modernes et n’importe quel processeur devraient pouvoir gérer vos jeux. Ce n’est sûrement pas aussi important que les pièces que nous venons d’énumérer, non ?

Eh bien, rien n’est plus éloigné de la vérité. La plupart des gens ne pensent pas tant que ça aux processeurs parce que vous avez l’habitude de mettre à jour une plate-forme de jeu en remplaçant les pièces les plus courantes ; nous les avons énumérées ci-dessus. Un PC peut durer de nombreuses années en mettant à jour le GPU, le stockage et la RAM, mais cela ne signifie pas que vous pouvez considérer le processeur comme acquis. Surtout lorsque vous construisez un PC de jeu à partir de zéro.

Avoir le meilleur processeur pour le jeu dans votre machine peut faire la différence entre une expérience de jeu rapide et sans problème, ou une expérience embourbée dans des problèmes qu’il sera irritant d’essayer de résoudre.

Mais qu’est-ce exactement qu’un processeur, et pourquoi est-il un élément crucial dans les jeux ?

Qu’est-ce qu’un processeur ?

Si vous avez ne serait-ce qu’un peu d’expérience technique (et par peu, nous voulons dire que vous avez vu un PC et l’avez allumé), alors vous avez probablement déjà rencontré quelque chose comme ça : Intel i7 3,5 GHz Quad-Core 64-bit, ou quelque chose du genre. Ce mélange de chiffres et de jargon technique fait référence au processeur ou à l’unité centrale de l’ordinateur. Mais tout cela doit avoir un sens, n’est-ce pas ?

Le CPU est le cerveau virtuel de l’ordinateur. Sans elle, rien ne fonctionne. Peu importe la robustesse de votre carte graphique, la quantité de mémoire vive dont vous disposez ou le refroidissement de vos périphériques. Sans le CPU, tout est au point mort. D’un point de vue technique, le CPU effectue tous les calculs mathématiques, logiques et d’entrées/sorties nécessaires pour que vous puissiez jouer à vos jeux. Tout passe par le CPU pour être traité et pour que vous puissiez observer. Par exemple, si vous utilisez la souris pour déplacer le curseur ne serait-ce qu’un tout petit peu, l’unité centrale en est responsable. Tous ces clics de souris intenses et rapides combinés à des combinaisons de touches au cours d’une session de jeu passionnante ? Remerciez le CPU pour cela.

En gros, si le GPU est responsable de tous les besoins graphiques de votre ordinateur, la RAM est responsable de l’accès aux données à haut débit, et le stockage est responsable de la conservation de vos jeux, le CPU est responsable de l’exécution de toutes les combinaisons.

Mais comment le CPU fait-il cela ?

Comment fonctionne un CPU

A première vue, il semble qu’un CPU ne soit qu’une pièce de technologie et que, comme par magie, toutes ses tâches sont effectuées dans sa coque plate et carrée. En réalité, cependant, une unité centrale est toujours subdivisée en différents composants que nous ne voyons pas. Chaque élément a une tâche spécifique qui se combine pour fournir ce pour quoi l’unité centrale est là. Tout comme le cerveau humain n’est pas seulement “un cerveau” mais un cerveau avec différentes zones responsables de diverses fonctions, le CPU l’est aussi.

L’UAL, ou unité arithmétique et logique, est la composante qui est responsable des tâches arithmétiques et logiques simples. Les opérations arithmétiques sont les quatre calculs mathématiques fondamentaux : addition, soustraction, division et multiplication. En revanche, les opérations logiques sont des comparaisons conditionnelles, comme la comparaison de nombres, de lettres, etc. Il en existe trois types principaux : égal à, inférieur à, ou supérieur à. Chaque opération logique a ensuite des tâches spécifiques si les conditions sont remplies, ou non. Les comparaisons sont essentielles car elles permettent de s’assurer qu’aucun processus n’est sans issue et que le traitement peut se poursuivre en continu.

Vous pourriez penser que “les tâches arithmétiques et logiques sont simples, ce qui signifie que n’importe quel processeur est parfait”. Cependant, nous devons nous rappeler qu’un CPU doit effectuer des milliers de calculs par seconde pour exécuter les fonctions informatiques que nous considérons souvent comme allant de soi, l’UAL est donc essentielle.

L’UC ou l’unité de contrôle est responsable des différentes parties du PC. C’est la composante de l’UC qui est responsable de l’envoi des différents signaux et commandes qui donnent des ordres aux différentes parties du PC de jeu. Elle fonctionne en tandem avec l’UAL car l’UC ne peut pas effectuer de calculs arithmétiques. Elle reçoit toutes les instructions, les transmet à l’UAL pour les calculs, puis transmet les commandes aux différentes parties du PC.

Le cache est un peu comme une mémoire vive pour le CPU. C’est le composant de l’unité centrale où les instructions sont stockées et prises pendant le traitement. Ces trois éléments se mélangent en parfaite synchronisation pour exécuter toutes les tâches essentielles du CPU.

Mais le CPU n’est pas simplement placé au hasard dans une partie de la machine. Vous trouverez le CPU sur la carte mère, ou ce que les gens appellent le système nerveux de l’appareil. La carte mère est une carte de circuit imprimé où les connexions entre les composants s’assemblent pour former ce que nous connaissons et aimons comme le PC.

Il existe cependant différents types de cartes mères, et toutes sont conçues pour fonctionner avec certains types de CPU, de RAM et de GPU.

La carte mère possède des dizaines de composants, de connecteurs, de ports, de slots, etc. qui méritent une attention particulière. Mais la raison pour laquelle il est essentiel de la mentionner ici est que, là encore, sans le CPU, c’est-à-dire le cerveau, la carte mère, c’est-à-dire le système nerveux, cesse de fonctionner. C’est pourquoi l’unité centrale est un facteur important dans la création d’un PC de jeu.

Vous pourriez penser que c’est une énorme responsabilité à avoir pour une unité, et vous aurez raison. Mais si c’est le cas, l’unité centrale devrait sûrement être le principal composant à mettre à niveau. Surtout si un nouveau processeur arrive, ce qui rend votre processeur actuel obsolète ?

Eh bien, ce n’est pas si simple. La mise à niveau de la carte mère et du processeur est à peu près la chose la plus difficile à faire lors de la mise à niveau d’un PC. Non pas parce que cela ne peut pas être fait, mais parce que c’est certainement possible. C’est parce que ce n’est pas aussi simple que de mettre à niveau un GPU ou un disque dur, où l’on obtient les pièces les plus récentes et les plus rapides et où l’on les branche.

Les CPU ne seront compatibles qu’avec certaines cartes mères, et vice-versa. En règle générale, si vous souhaitez mettre à niveau votre CPU, il est préférable de choisir une combinaison de CPU et de carte mère dès maintenant. Pour choisir le CPU, il faut connaître les différents types de CPU disponibles sur le marché et savoir quel “socket” peut le prendre en charge. Le socket est la section de la carte mère dans laquelle l’unité centrale sera verrouillée et où les connexions principales des différentes parties du PC convergent avec l’unité centrale.

Différents types de CPU

Pour ajouter à la confusion lorsque l’on envisage d’obtenir ou de mettre à niveau le CPU, il existe plusieurs choix en ce qui concerne les types de CPU. Heureusement, il n’y a que deux grands fabricants de processeurs, ce qui réduit un peu les choix. Malheureusement, chaque fabricant dispose de nombreuses options, avec des points de vue et des spécialités différents.

Mais avant de nous plonger dans le vif du sujet, analysons de manière générale les différents types de CPU. Plus précisément, quand il s’agit de leurs “cœurs”.

Qu’est-ce qu’un noyau ? En substance, un noyau peut être considéré comme “le cerveau du cerveau”. L’unité centrale est le cerveau de l’ordinateur, mais elle possède également ses propres “cerveaux”, c’est-à-dire les noyaux. Vous vous souvenez de cet exemple ? Intel i7 3,5 GHz Quad-Core 64-bit ? Quad-core signifie que ce type de CPU possède quatre cœurs, et chacun de ces cœurs peut remplir ses fonctions indépendamment des autres. De même, si une opération en a besoin, les quatre cœurs peuvent travailler ensemble à l’unisson.

De nos jours, la plupart des processeurs ont les caractéristiques suivantes

  1. Dual-core – contient deux cœurs
  2. Quad-core – comprend quatre cœurs et est actuellement le minimum pour les PC de jeu moyens
  3. Hexa-core – contient six cœurs
  4. Octa-core – contient huit cœurs

Des machines plus intensives orientées vers le travail peuvent posséder jusqu’à quarante-huit cœurs, composé de plusieurs unités centrales. Heureusement pour le joueur moyen, c’est exagéré et grossièrement inutile.

Et puis il y a la question du type de bit du CPU. Il en existe deux types principaux : 32-bit et 64-bit. Un “bit” est la plus petite unité de données dans un ordinateur, et la partie “bit” du nom représente la “largeur” des unités de données avec lesquelles le CPU peut travailler. Dans le cas d’une unité centrale de 32 bits, elle fonctionne avec des systèmes d’exploitation et des logiciels qui traitent les unités de données en morceaux de 32 bits. Les unités centrales de 64 bits fonctionnent avec des systèmes d’exploitation et des logiciels qui traitent les unités de données en morceaux de 64 bits de large.

Tout cela semble assez technique, mais pour le dire autrement, avant le milieu des années 90, les processeurs 32 bits étaient les rois. Les premières marques de processeurs grand public de haute qualité des deux principaux fabricants, Intel et AMD (nous y reviendrons plus tard), étaient en 32 bits. Les systèmes d’exploitation de l’époque étaient compatibles avec le traitement 32 bits, tels que Windows 95, 98 et XP. Mais au passage de l’an 2000, la version grand public du processeur 64 bits est apparue. Et ce, même si l’ordinateur 64 bits avait déjà été fabriqué en 1961. Lorsque les processeurs 64 bits grand public ont fait leur apparition, les systèmes d’exploitation ont suivi le mouvement et disposent désormais de versions 64 bits à partir de Windows XP.

Mais quelle est la principale différence entre les processeurs 32 bits et 64 bits ? Cela signifie-t-il que les processeurs 32 bits sont désormais obsolètes et inutiles ?

Pour répondre à la première question, la principale différence entre 32 et 64 bits est la quantité et la vitesse auxquelles ils peuvent effectuer des tâches et des calculs. Comme les processeurs 64 bits peuvent être en configuration double, quadruple, hexagonale ou octa-cœur, ils peuvent être beaucoup plus performants et rapides que leurs homologues 32 bits. Un autre avantage du processeur 64 bits par rapport au processeur 32 bits est la capacité de la mémoire vive qu’il peut gérer. Les processeurs 32 bits ne peuvent gérer que jusqu’à 4 Go de RAM, tandis que les processeurs 64 bits peuvent rapidement aller au-delà, jusqu’à une limite pratique de 8 To de RAM. Et comme nous le savons déjà, plus de RAM signifie un traitement plus efficace et plus fluide des différents programmes, comme les jeux vidéo.

Pour répondre à la deuxième question, cela ne signifie pas pour autant que les processeurs 32 bits sont désormais obsolètes. S’il est vrai qu’ils sont progressivement abandonnés, si vous avez un ordinateur équipé d’un processeur 32 bits, vous pouvez toujours faire tourner des jeux vidéo s’ils sont conçus pour le traitement 32 bits. Et bien sûr, si la configuration minimale des jeux en mémoire vive correspond aux paramètres de votre PC. En ce qui concerne la mise à niveau pour les jeux vidéo, à moins que le jeu que vous regardez ne soit spécialement conçu pour le 64 bits, vous pouvez choisir de mettre à niveau le GPU à la place. Vous obtiendrez de bien meilleures performances et vous économiserez ainsi beaucoup d’argent et d’efforts.

Il faut cependant dire que tôt ou tard, les processeurs 32 bits seront obsolètes, et lorsqu’il s’agit de créer un PC de jeu à partir de zéro, il est fortement recommandé de passer complètement à côté de cette option.

Enfin, il y a le nombre de “threads” qu’un CPU peut gérer. Le processus de “threading” consiste à créer un “noyau virtuel” d’un CPU. Cela signifie que chaque cœur présent dans un CPU peut être “décomposé” en plusieurs cœurs virtuels pour augmenter la vitesse et les performances. Sur le papier, plus le nombre de threads d’une unité centrale est important, plus elle peut fonctionner, en particulier lorsqu’il s’agit de logiciels à forte intensité de processus.

Les deux marques principales : Intel et AMD

Contrairement à d’autres éléments essentiels du jeu comme les périphériques, les moniteurs et les systèmes de sonorisation, il n’y a que deux grandes marques dont vous devez vous préoccuper : Intel et AMD. Malheureusement, ces deux marques sont au coude à coude et il y a très peu de différence entre elles. Si vous interrogez des passionnés, vous obtiendrez probablement un nombre égal de réponses pour et contre les deux marques. C’est un débat tout aussi, sinon plus, furieux que Star Trek contre Star Wars.

Heureusement, nous pouvons vous éclairer sur cette question et vous aider.

Tout d’abord, pour tirer le meilleur parti des deux marques, il est préférable de les coupler avec la carte mère appropriée qui est la plus compatible non seulement avec la marque, mais aussi avec le type de processeur. En supposant que cela soit fait, voici quelques-unes des différences entre Intel et AMD que vous devez connaître.

Si vous avez rôdé dans certains forums de jeux ou même sur des pages de médias sociaux techno, vous avez probablement entendu dire que si Intel dispose de processeurs plus puissants, AMD les offre à un prix un peu plus abordable et dispose d’un support graphique plus important. Dans une certaine mesure, c’est vrai, mais à ce stade, il n’y a plus de distinction claire comme ça, surtout après 2017, lorsque la série de processeurs AMD Ryzen a fait ses débuts. Le Ryzen 5 d’AMD 6-core 12 fils de base ne coûte que 120 dollars. Mais la marque possède également le Ryzen 9 3900X, par exemple, un processeur de 500 $ avec 12 cœurs capables de 24 threads. Intel, que beaucoup de gens associent souvent à des processeurs coûteux, dispose maintenant de processeurs très abordables capables de rivaliser avec les produits les plus économiques d’AMD. Cela est également dû en partie à l’arrivée de Ryzen.

Ce qu’Intel a de mieux sur AMD, cependant, c’est sa capacité d’overclocking et son avantage de performance globale. Si vous êtes du genre à bricoler ce dont votre processeur est réellement capable, alors Intel est un excellent choix pour vous. En ce qui concerne les performances, on peut dire qu’Intel dispose de processeurs légèrement meilleurs pour les jeux.

Et pourtant, AMD égalise le terrain de jeu grâce à ses capacités de multithreading et ses performances. Le multithreading ou SMT simultané d’AMD est supérieur à l’hyper-threading d’Intel, même si les deux sont en grande partie identiques. En raison de sa supériorité en matière de threading, on peut dire qu’AMD est plus performant avec des programmes créatifs comme le montage vidéo et photo.

Ainsi, alors qu’Intel a l’overclocking et les performances comme avantage (bien qu’avec un léger avantage), la supériorité de la technologie de threading d’AMD la met au même niveau qu’Intel. Pour en revenir à ce que nous avons dit plus tôt, ces deux marques sont au coude à coude, et il peut être assez difficile de choisir l’une d’entre elles plutôt que l’autre.

Comment alors prendre une décision quand il s’agit d’acheter un processeur ?

Conseils essentiels pour le choix d’un processeur pour les jeux

  1. Les deux marques fonctionnent – Bien qu’ils donnent un peu d’avance à Intel en matière de jeux, les deux processeurs sont adaptés à la tâche. Le cas le plus critique que l’on puisse faire à propos de la marque est de savoir si la carte mère qui la contiendra est plus compatible avec elle ou non. Dans le cas contraire, Intel et AMD sont tous deux adaptés aux jeux.
  2. Choisissez l’option la plus moderne – Pour ceux qui ont un budget limité, une démarche automatique typique consiste à choisir une ancienne variante d’un processeur pour tenter d’économiser de l’argent. Et bien que ce soit certainement une possibilité, la différence de prix n’est pas si importante entre un modèle plus ancien et les plus récents. L’inconvénient, cependant, est énorme. Si vous cherchez à obtenir un processeur pour une mise à niveau ou une version “from-scratch”, la meilleure option est de vous procurer la dernière génération de processeurs. Ainsi, la durée de vie et la compatibilité avec le matériel sont beaucoup plus longues, sans compter que les niveaux de performance sont beaucoup plus élevés.
  3. Clock Over Cores – Bien qu’il puisse être tentant d’obtenir un CPU avec beaucoup de cœurs présents, ce n’est pas le cas. Ce n’est pas parce qu’un CPU a 8 ou 12 cœurs qu’il est automatiquement supérieur à un CPU de seulement 4 ou 6 cœurs, en particulier dans le domaine des jeux. Ce qui compte davantage, c’est une vitesse d’horloge plus élevée, ce qui se traduit par une réponse et des performances plus rapides pour les jeux vidéo. Bien sûr, la situation peut être différente si le PC que vous construisez est plus qu’un simple PC de jeu, et s’il est également utilisé pour l’édition vidéo et autres. En effet, un plus grand nombre de cœurs permettra de traiter plus facilement les tâches qui prennent beaucoup de temps, comme le rendu vidéo. Mais lorsqu’il s’agit spécifiquement de jeux, vérifiez la vitesse d’horloge des cœurs. Vous pouvez ainsi économiser de grosses sommes d’argent.
  4. Faites tout correctement – Peu importe que votre CPU soit le produit le plus haut de gamme qui existe si vous avez une faible RAM, un GPU obsolète et un stockage démodé. Pour tirer le meilleur parti de votre CPU, les autres parties doivent être aussi bonnes, voire meilleures, que le CPU lui-même. Le CPU n’est pas la principale voie de mise à niveau des ordinateurs. La plupart du temps, surtout en ce qui concerne les jeux, le fait d’avoir plus de mémoire vive et la dernière version du GPU que votre carte mère et votre CPU peuvent prendre en charge vous permettra de faire fonctionner les jeux plus facilement et mieux que si vous vous contentez de remplacer le CPU. Si vous devez mettre à niveau le CPU ou si vous cherchez à construire un PC à partir de zéro, ne consacrez pas tout votre budget au CPU et ne lésinez pas sur les autres parties. Équilibrez tout et vous devriez obtenir un excellent PC à la fin.

Oh, une dernière chose avant d’en arriver à notre liste des meilleurs processeurs pour le jeu.

Attention à l’overclocking

Nous avons mentionné plus tôt que les processeurs Intel pouvaient mieux gérer l’overclocking que ceux d’AMD. Cependant, les deux sont capables de le faire. Mais qu’est-ce que l’overclocking exactement ? En termes simples, c’est la capacité d’augmenter la fréquence d’horloge du CPU pour qu’il fonctionne à une vitesse beaucoup plus élevée que celle prévue par le fabricant. Un GPU peut également être overclocké, mais c’est un autre sujet.

Quand vous overclockez un CPU, il peut traiter plus d’opérations par seconde. Mais tout ce travail n’est pas gratuit. Pensez-y comme si vous mettiez un boost NOS dans le moteur d’une voiture. La voiture ira plus vite, mais le moteur sera plus chaud. Et s’il n’est pas contrôlé, il peut endommager la voiture de manière irréparable. La même chose se produit avec un processeur overclocké. Plus de processus par seconde signifie plus de chaleur, et généralement, cette chaleur ne peut pas être traitée par le système de refroidissement de l’unité centrale, qui n’est généralement qu’un ventilateur.

Cela signifie que lorsque vous overclockez un CPU, vous avez besoin d’un meilleur système de refroidissement. Mais l’une des principales raisons pour lesquelles vous overclockerez un CPU est d’économiser de l’argent en obtenant un meilleur CPU en premier lieu. Toutefois, comme vous devrez mettre à niveau votre système de refroidissement pour compenser, cela signifie que l’argent économisé ira ailleurs. Ainsi, à moins que vous ne sachiez ce que vous faites ou que vous soyez à court d’argent, il est fortement recommandé d’éviter l’overclocking et de dépenser quelques dollars supplémentaires pour obtenir un processeur plus performant.

C’est parce que de nos jours, les processeurs sont si rapides et puissants que l’overclocking ne fait pas grand-chose lorsqu’il s’agit de jeux vidéo en premier lieu. Certains disent que la petite augmentation des performances ne vaut pas les dégâts potentiels de votre matériel.

Maintenant que ce n’est plus le cas, il est temps d’examiner les meilleurs processeurs pour les jeux disponibles aujourd’hui. Cette liste est basée sur plusieurs facteurs, tels que le prix, les performances, la compatibilité et l’accueil général dans la communauté des joueurs. Alors sans plus attendre, allons droit au but.

Meilleurs processeurs pour les jeux

Meilleur processeur global pour les jeux – Intel Core i9-9900K

Nombre de cœurs/filières : 8/16
Vitesse d’horloge : 3.6Ghz base, 5.0Ghz turbo
Overclock-capable : Oui
Prix : 471,99 $

La crème de la crème des processeurs de jeu, le Intel Core i9-9900K, est notre premier choix pour le meilleur processeur de jeu sur le marché aujourd’hui. On peut certainement dire que la puissance de traitement du i9-9900K est un peu exagérée si elle n’est utilisée que pour les jeux. Cependant, si vous construisez une machine à partir de zéro et que vous souhaitez qu’elle puisse jouer à tous les jeux fantastiques que vous voulez, et même plus, alors c’est le processeur qu’il vous faut.

Il n’a peut-être pas la même quantité de cœurs que certains des processeurs haut de gamme pour les constructions de haut niveau, mais le i9-9900K est plus que capable pour les jeux rapides. Le seul inconvénient du i9-9900K est qu’à moins de vivre dans un endroit vraiment froid, il a besoin d’un bien meilleur refroidissement. Le refroidissement par liquide est la meilleure solution pour cela, bien qu’un PC avec un boîtier de milieu de tour spécialement conçu pour un refroidissement optimal par air puisse faire l’affaire.

Mais est-ce que le prix en vaut la peine, surtout si c’est trop pour les jeux ? La réponse est oui. En effet, il faut se rappeler que la mise à niveau d’un processeur pour suivre l’évolution de la technologie de pointe est assez fastidieuse. Si vous cherchez à utiliser votre nouveau PC pendant de nombreuses années grâce à de multiples mises à niveau de GPU et de RAM, c’est le choix qui s’impose.

Meilleur processeur polyvalent – AMD Ryzen 9 3900X

Nombre de cœurs et de threads : 12/24
Vitesse d’horloge : 3,8Ghz base, 4,6Ghz turbo
Possibilité d’overclock : Oui
Prix : 559,95 $

Si vous avez le budget pour cela et que vous voulez une machine qui peut tout faire, alors l’AMD Ryzen 9 3900X est le meilleur processeur de jeu disponible. Il n’a pas les mêmes capacités de vitesse que l’Intel i9-9900K, mais pour la plupart des jeux triple A actuels, on le remarque à peine de toute façon. Il est cependant plus rapide que la plupart des processeurs pour les processus autres que les jeux, comme l’édition vidéo. Et contrairement au i9-9900K, le 3900X inclut son système de refroidissement, le Wraith Prism, ce qui explique en partie pourquoi il est légèrement plus cher que le i9.


Une autre raison pour laquelle il coûte plus cher est le nombre de noyaux. Avec 12 cœurs et 24 threads, le 3900X peut gérer toutes les charges de travail de haut niveau bien mieux que les CPU de même prix. Donc si vous êtes un professionnel qui a besoin de son PC à la fois pour le travail et les jeux, vous ne pouvez pas vous tromper avec l’AMD Ryzen 9 3900X. C’est notre deuxième meilleur choix pour le meilleur processeur de jeu.

Meilleur processeur de jeu de niveau intermédiaire – AMD Ryzen 7 3700X

Nombre de cœurs et de threads : 8/16
Vitesse d’horloge : 3,6Ghz base, 4,4Ghz turbo
Possibilité d’overclock : Oui
Prix : 327,99 $

Quand il s’agit de construire un milieu heureux, l’AMD Ryzen 7 3700X est le meilleur choix. Non seulement il est assez rapide pour les jeux de type triple A, mais il peut également bien fonctionner dans les tâches exigeantes grâce à son nombre de fils. Bien que sa vitesse d’horloge soit inférieure à celle des processeurs de niveau supérieur , la différence est presque imperceptible lorsqu’il s’agit de jeux à paramètres raisonnables, surtout si vous utilisez un GPU approprié en tandem avec le CPU pour la construction du PC de jeu .

Si vous n’êtes pas satisfait de la vitesse pour une raison quelconque, vous pouvez l’overclocker si nécessaire. Son refroidisseur Wraith Prism peut vous aider à cet égard, mais un avertissement juste est toujours donné chaque fois que vous poussez le CPU au-delà des limites de vitesse prévues.

Ce n’est pas comme si vous deviez le faire de sitôt, car la plupart des études ont montré qu’en matière de jeux, le 3700X est un excellent choix judicieux en termes de vitesse et de puissance de traitement. De plus, le 3700X est doté de la capacité PCIe Gen4, ce qui le rend très adaptable à la technologie qui sera mise en place dans les prochaines années. Vous n’aurez donc pas à vous soucier de la mise à niveau de ce processeur dans un avenir proche, voire pas du tout.

Meilleur processeur de jeu pour les constructions budgétaires d’AMD – AMD Ryzen 5 2600

Nombre de cœurs et de threads : 8/12
Vitesse d’horloge : 3.4Ghz base, 3.9Ghz turbo
Overclock-capable : Oui
Prix : 117,68 $

Vous vous souvenez de ce que nous avons dit plus tôt sur le fait de ne pas avoir une génération de CPU plus ancienne lorsque vous choisissez pour votre build ? Celui-ci est une exception, car malgré sa vitesse d’horloge légèrement inférieure à celle des autres Ryzen, il fonctionne suffisamment bien pour le jeu. Et à 117,68 $, c’est une aubaine pour ceux qui cherchent à avoir un PC de jeu de niveau intermédiaire en raison de contraintes budgétaires.

Pour compenser le temps d’horloge plus lent, vous pouvez overclocker le Ryzen 5 2600, et vous pouvez le faire en toute sécurité aussi (tant que vous savez ce que vous faites) car il est livré avec son refroidisseur capable de gérer un certain overclocking. Cependant, il n’a plus besoin d’être modifié car le processeur peut facilement gérer les paramètres ultra dans les jeux. Le seul inconvénient, c’est que le Ryzen 5 2600 n’est pas compatible avec les GPU de haut niveau actuels. Mais là encore, si vous pouvez acheter ces GPU, vous avez l’argent nécessaire pour obtenir de meilleurs CPU, car le budget n’est pas un problème.

Pour les GPU de niveau intermédiaire, il est cependant difficile de battre le Ryzen 5 2600.

Meilleur processeur de jeu pour les budgets Intel – Intel Core i5-9400F

Nombre de fils et de noyaux : 6/6
Vitesse d’horloge : 2.9Ghz base, 4.1Ghz turbo
Overclock-capable : Non
Prix : 144,99 $

Ne vous laissez pas tromper par le faible nombre de threads et de coeurs. Le Core i5-9400F d’Intel est une puissance cachée qui est sans doute le meilleur choix pour les budgets d’Intel. Tout d’abord, même s’il n’est pas capable d’overclocking, le i5-9400F est déjà livré avec son refroidisseur. Celui-ci garantit des températures optimales lorsqu’il fonctionne à sa capacité maximale. Deuxièmement, bien qu’il ne puisse pas exécuter des processus multithread aussi rapidement que les autres processeurs en raison du faible nombre de cœurs et de threads, il est un concurrent de taille sur le plan des jeux. De nombreux tests provenant de différentes sources ont révélé que le Core i5-9400F d’Intel peut être très proche des CPU à partir de 450 dollars lorsqu’il s’agit de tester les performances de jeu avec des GPU et autres paramètres similaires. Donc si vous cherchez à construire un PC Intel uniquement pour les jeux, c’est un bon achat.

Et enfin, même s’il s’agit d’un CPU à six cœurs, vous n’avez pas à vous inquiéter de son retrait progressif dans un avenir proche. En effet, de nombreux jeux fonctionnent encore très bien avec quatre cœurs, et encore moins avec six, si bien que lorsque vous aurez besoin d’une mise à niveau du processeur, vous aurez déjà construit un nouveau PC.

Et voilà, nos meilleurs choix de processeurs de jeu disponibles aujourd’hui. Bien qu’il y ait d’autres choix chez Intel et AMD, nous avons choisi les meilleures options de niveau supérieur, intermédiaire et budgétaire. N’oubliez pas que tous les processeurs des deux marques fonctionnent et que vous devez choisir celui qui convient à votre budget, à l’objectif de votre machine et, bien sûr, à vos jeux.

0 Shares:
You May Also Like
Read More

Meilleurs jeux daventure

Une bonne histoire et des personnages attachants sont les moteurs des jeux d’aventure. Il y a des énigmes…
Read More

Meilleurs jeux Linux

Quand on pense aux jeux, on ne voit pas Linux comme un système d’exploitation viable. La majorité des…
Read More

Meilleurs jeux LAN

Bien qu’elles ne soient plus aussi courantes qu’autrefois, il n’y a rien de mieux que les bonnes vieilles…